L’Univers est Vivant !

Rechercher

Qu’est-ce que l’Univers ?

Licence Creative Common by SA

mercredi 30 juin 2021, par Matthieu Giroux


Nous allons analyser des sujets peu abordés. L’univers est une explosion qui s’organise donc ça n’est pas une explosion, puisque une explosion s’autodétruit. Autrement dit, l’univers possède une force de type gravitationnel qui le compose pour l’organiser.

Tout d’abord, le vide fait la majeur partie des atomes donc de l’univers. La matière est composée à 99 % de vide. Le plein est rempli de vide. Donc il paraît normal que l’univers organise les atomes aussi dans le vide. Les ordres de grandeur sont semblables. L’organisation peut agir de façon très éloignée.

Ensuite, les galaxies et les systèmes d’étoiles et leurs planètes ne peuvent exister tels quels comme on nous le disait. Nous disions qu’il n’y avait pas de planètes autour des étoiles alors que les galaxies devraient éjecter leurs étoiles comme une toupie le ferait. En effet, les galaxies sont plates parce qu’elles tournent très vite. Si elles tournent très vite, cela voudrait dire que les étoiles partiraient hors des galaxies. Ça n’est pas le cas.

Maintenant prenons ce qui permet à ces étoiles de tenir. La gravitation agit dans le vide sur tout l’univers visible. Je ne vais pas dire comme Étienne Klein que le vide n’est pas le vide. Non ! Il existe quelque chose que nous ne voyons pas et qui fait la gravité.

Nous nous dirigeons vers un amas galactique situé très loin et qui nous attire par la gravité de très loin. Il y a donc un univers qui crée la gravité dans le nôtre. En effet, comme la gravité pourrait-elle agir dans tout l’univers en même temps autrement ?

Le fait que l’on aille vers un amas était prédit par l’apocalypse selon Saint-Jean. Cet amas créerait un monde nouveau bien mieux fait que le premier, selon Saint-Jean. Notre monde serait temporaire. Des créatures mieux conçues verraient le jour ensuite. Les justes auraient de la concurrence plus tard.

La lumière agit avant d’être arrivée. Donc elle est vivante puisqu’elle détermine ce qu’elle va faire. Autrement dit, la lumière choisit le plus court chemin. Elle est donc dépendante d’une entité qui la fait bouger.

La conscience intervient ici. On ne sait pas où elle est. On ne la trouve pas. On ne la trouve que lorsqu’elle s’exprime. Il convient de dire ici que nous savons que les particules ou quarks sont les plus petits éléments de matière après les ondes qui les forment. Donc la conscience est autre part. Elle est dans un autre univers.

Autrement dit il existe un univers pour notre univers, un univers pour nos âmes, un univers pour la lumière. Voilà l’unique et la folle explication qui rend tout possible. La vie nécessite un autre univers. Notre univers est vivant par la gravité qui évolue en corps galaxies et en corps d’étoiles associées à leurs planètes.

Tout ceci va contre les postulats du stoïcisme car la vie sert à contrôler la matière par la créativité, du matérialisme car la matière ne suffit pas pour expliquer tout, du réalisme car nous ne pouvons savoir tout sur l’âme.

Si on y réfléchit, ne nous sommes nous pas créé des prisons mentales ? Il s’agit de se libérer comme le ferait Platon, Platon qui est pourtant resté réaliste. Il s’agit de créer ce qui fera notre monde par l’hypothèse supérieure englobant l’ensemble des hypothèses, en comprenant le réalisme de la matière et de l’âme.


Matthieu Giroux

Introduction

Mots-clés

Accueil

Rechercher